Calendrier
janvier 2021
L M M J V S D
« Déc    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

La gastro-entérite

La gastro-entérite

Les symptômes

La gastro-entérite est une infection du système digestif qui cause nausées, vomissements, crampes abdominales et diarrhée. Dans la majorité des cas, elle est de courte durée. Les symptômes surviennent rapidement et disparaissent généralement au bout de 1 à 3 jours.

La gastro-entérite a de multiples causes. Il peut s’agir de différents virusbactéries ou autres micro-organismes qui se transmettent principalement par les mains, l’eau et les aliments contaminés. L’intensité et la durée des symptômes varient selon la cause.

Chez le nourrisson :

  • Des signes de déshydratation
  • Crampe douloureuse au ventre.
  • Une léthargie ou un sommeil excessif (il est difficile de réveiller le bébé).
  • Des vomissements et/ou selles .
  • Une fièvre supérieure à 38,5 °C .
  • Manque d’appétit

Globalement, il est conseillé de consulter un medecin pour tout enfant présentant une diarrhée aiguë/gastro-entérite, avec ou sans vomissements. Il vous dira alors, en fonction des symptômes, du contexte et de son état d’hydratation ou encore de sa tolérance aux aliments si vous pouvez essayer une réhydratation par voie orale à la maison à l’aide de sachets de réhydratation.

Comme pour l’adulte, la consultation devra être faite de toute urgence en cas de présence de sang ou glaires dans les selles, de fièvre élevée, d’altération de l’état général ou d’apathie, de signes de déshydratation (absence de larmes, diminution de l’excrétion d’urine…), qui nécessitera une réhydratation par voie intraveineuse à l’hôpital.

Mode de transmission

La gastro-entérite se contracte par l’une ou l’autre des deux voies suivantes :

Par intoxication alimentaire (gastro-entérites bactériennes surtout). La consommation d’aliments ou d’eau contaminés par des germes peut causer une gastro-entérite. Les aliments qui en véhiculent le plus souvent sont, par ordre d’importance, les fruits de mer, les fruits et les légumes mal lavés, la volaille, le bœuf et les œufs.

Par contact avec une personne ou un objet contaminé (gastro-entérites virales surtout). C’est la voie dite « oro-fécale ». On peut contracter la maladie si, après avoir touché une personne contagieuse ou des objets ou surfaces contaminés, on porte les mains au visage ou on prépare un repas sans s’être bien lavé les mains. Une personne atteinte est contagieuse à partir du moment où les symptômes commencent et jusqu’à environ 48 heures après leur disparition.

 

Mesures à prendre

  • L’hygiène: lavage des mains après chaque évacuation et avant les repas, éviter de partager des objets de toilette et des couverts, désinfecter les toilettes et lavabos.
  • Prévenir la déshydratation : boire beaucoup d’eau.Pour les adultes, il faut boire plus que d’habitude (au moins deux litres par jour) en privilégiant des boissons contenant du sucre et du sel pour compenser les pertes, sous forme d’eau sucrée, de tisanes, d’eau minérale, de bouillons de légumes.Il est préférable de boire souvent et par petites quantités, surtout s’il y a des nausées ou vomissements associés. Dans ce cas, l’ingestion de sucre est important pour éviter une cétose (manque de sucre) à cause du jeun.
  • S’il existe une fièvre, elle est le plus souvent modérée et disparaît spontanément.
  • Côté alimentation, il convient de préférer des aliments salés et riches en sucre et sans résidus comme les pâtes, le riz, des carottes cuites et des biscuits salés. Les fruits et légumes crus ainsi que les boissons glacées sont à éviter. Là encore, il faut manger de petites quantités à intervalles courts jusqu’à l’amélioration des symptômes et/ou la reprise de la tolérance à une alimentation normale.
  • Eviter la collectivité pour ne pas contaminer les autres.

 

Laisser un commentaire